Actualités et Evènements 
 

“Chamseddine signe des contrats de subvention avec 7 regroupement de municipalités”

Dans le cadre du projet « projets de Développement Local – logo II », financé par l’Union Européenne et géré par le bureau du ministre d’Etat pour la Reforme Administrative – OMSAR, son excellence le ministre Ibrahim Chamseddine, et en présence de son excellence le président de la délégation de la commission européenne au Liban m. Patrick Laurent,  a signé des contrats de subvention avec les 7 regroupements de municipalités suivants : Zgharta, haut Chouf, Iqlim el Touffah, Jezzine, Keserwane, haut Metn, et Bent Jbeil. 

Madame Hend el Khatib Oueidat, directrice du projet LOGOII, a inauguré la cérémonie d’ouverture par un mot qui a porté sur l’importance de s’engager a l’approche participative dans la phase d’exécution comme cela a été lors des phases de préparation et de planification du projet. Elle a ensuite présenté les modules des projets objets des contrats de subvention et qui sont des projets de nature touristique et/ ou agricole.

Fut après le mot de son excellence M. Patrick Laurent qui a souligné lui aussi l’importance de l’approche participative qui a été moyennée dans la phase de conception et de préparation du projet. Il a considéré dans son intervention que cette approche peut être une étape fondamentale dans le développement du travail municipal et une preuve de la capacité des municipalités libanaises d’une pratique moderne et transparente.

En conclusion, son excellence,  le ministre Chamseddine s’est adressé aux élus dans son intervention leur demandant de mettre au premier rang l’intérêt public  voire l’intérêt de chaque citoyen qui leur a accordé sa confiance et de s’éloigner des intérêts politiques étroits. Il leur a conseillé d’adopter une approche qui repose sur l’ouverture et sur la transparence qui leur permettra ainsi d’atteindre les objectifs suivants :

-          Premièrement, de promouvoir le développement socioéconomique avec tous ses impacts.

-          Deuxièmement, de renforcer des compétences inertes aux municipalités leur permettant de se présenter comme instances capables de planifier, de décider, d’exécuter et d’assumer la gestion et le développement des actions et projets entrepris.

-          Et troisièmement,  de supporter la mise en place de la « décentralisation » qui a été ratifié dans le cadre de l’accord de Taef,  ce principe qui repose sur la présence d’autorités locales qui tirent sa légitimité de part la vraie et la saine représentation citoyenne ; les municipalités qui sont capables de gérer l’intérêt public et d’identifier et de prioritiser les problématiques de son espace municipal et d’inventorier les solutions meilleurs et celles les plus adéquates.

Ceci dit, M. le ministre a exprimé son souhait que les municipalités fassent preuve d’être des instances capables et compétentes en face du gouvernement, à la hauteur d’être des ressources à mobiliser et des expertises à déployer, et d’éviter de se présenter comme instances impuissantes.

El il a ajouté « en cours d’exécution, référez – vous aux normes contractuelles que vous avez-vous-même introduits dans les cahiers de charges et évitez de prêter votre écoute aux appels téléphoniques que allez recevoir. Et rappelez vous que pour les élections municipales prochaines, ces projets constituent l’argument et l’indicateur de mesure qui affirment ou non que vous méritez la confiance qui vous été accordée par les gens qui vont se référer à l’efficacité, l’utilité et l’équité de votre mandat.

Ces projets seront, soit un outils dans vos mains, soit des outils dans celles de vos compétiteurs dans les élections prochaines »

Dans son intervention, M. le ministre a rappelé que les contrats de subvention additionnels seront conclus,  des que prêts,  avec les 5 regroupements restants : Chouf Sweijani, Hermel, Joumeh – Akkar, Sahl et Aley.

Pas de nouvelles ou d'evènements disponibles.